Publication de Mai 2022 (Reflets N°14)

Tenons le CAP

Nous tenions à vous faire partager l'allocution que Mme le Maire a faite à l'issue du dépouillement du vote des élections présidentielles.
« Ce soir j’annonce des résultats… Des résultats et non pas une victoire car en aucun cas nous ne pouvons considérer que ces résultats sont le signe d’une victoire.
Ce soir, c’est un vote qui démontre à quel point, il a été difficile pour beaucoup d’entre vous de faire des choix éclairés : Vote contestataire, Front Républicain, Abstention, Vote blanc, Vote nul, ... Malheureusement, c’est vers les extrêmes que celui-ci s’est tourné dans notre commune. 
Face à cette situation de mécontentement inédite, il nous reste encore la possibilité de réagir à l’occasion des prochaines élections législatives, en juin prochain. 
C’est à cette occasion que vous aurez le choix de laisser ou non le pouvoir à ceux dont vous ne voulez pas ou plus. 
Je souhaite que la mobilisation des Présidentielles reste aussi présente et qu'une autre alternative se lise dans les prochains résultats. 
Les députés sont ceux qui, dans la proximité sauront nous défendre face aux injustices annoncées par le candidat élu aujourd’hui. C’est une réalité, c’est à l’Assemblée Nationale que se décide notre avenir. Pour cela, donnons-nous la possibilité de prendre un autre chemin. 
En juin, nous aurons encore cette possibilité. Après, il nous faudra appliquer les mesures qui, prises au national, impacteront forcément notre vie quotidienne. Elle est déjà bien compliquée, ne nous préparons pas un avenir dont nous ne voulons pas.

Agir autrement

Lors du dernier conseil municipal, le budget 2022 nous a été présenté. Nous regrettons que la majorité n'ait pas tenu compte de la conjoncture actuelle et donc des nombreuses augmentations.
En effet, les collectivités ne bénéficient pas du blocage des prix comme les particuliers, certaines ont vu leurs factures d’énergie multipliées par 10 ! Sans notre intervention lors de la réunion de préparation du budget, toutes ces dépenses auraient été sous évaluées de plusieurs dizaines voire centaines de milliers d’Euros.
Après vérification de nos propos, les élus de la majorité ont admis qu'un réajustement était nécessaire et l'ont donc appliqué.
Nous craignons cependant que celui-ci soit encore trop faible au vu des augmentations qui risquent encore de se produire. Nous n’avons donc pas validé ce budget.
Quant à notre église, les Fresnois que nous sommes sont profondément attristés par le sort qui lui est réservé. Mme FORNIES a annoncé qu'à ce jour, SEULEMENT 400 000 € étaient prévus pour sa restauration... Montant bien évidemment dérisoire comparé aux chiffres avancés pour ses travaux de mise en sécurité et de sauvetage.
Autre point, afin d'améliorer la sécurité aux abords des écoles, nous comprenons qu'il faille en passer par la verbalisation (135 €) des contrevenants récidivistes; cependant, pour les autres, nous pensons qu'une simple campagne de sensibilisation devrait suffire à les convaincre de respecter le code de la route.
Nous saluons l'élan démocratique des Fresnois qui se sont déplacés massivement aux urnes.

Rassemblement National Fresnois

Texte non parvenu